L'outil de gestion de portefeuille Co-Investir

3 min

Mis à jour le 26/04/2021 par Paul-Emile

L'outil de gestion de portefeuille Co-Investir a été créé pour diviser par 10 le temps nécessaire pour gérer votre portefeuille.

L’analyse de portefeuille est le tableau de bord optimal que j’ai créé pour que vous puissiez suivre votre portefeuille d’actions. Le but : diviser par 10 le temps nécessaire pour gérer votre portefeuille.

Sommaire :

1️⃣ Description

2️⃣ Votre portefeuille a-t-il un potentiel de gain intéressant ?

3️⃣ Votre portefeuille est-il assez diversifié ?

4️⃣ Votre portefeuille est-il risqué ?

5️⃣ Les alertes sur votre de portefeuille

6️⃣ Conclusion

1️⃣Description

Dans le menu "Gère ton portefeuille", sélectionne l'onglet "Positions", puis indique les actions que tu détiens comme sur l'écran ci-dessous.

Puis direction l'onglet Analyse qui est le tableau de bord permettant en un seul onglet de connaitre 8 informations majeures pour gérer votre portefeuille au quotidien:

  • La valeur totale de votre portefeuille calculée avec le dernier cours de chaque titre du portefeuille
  • La performance actuelle, fonctionnalité en cours de développement qui mesurera la performance du portefeuille depuis le début d’année
  • La participation moyenne qui est la valeur moyenne investi sur chaque ligne du portefeuille. Il s’agit de la valeur totale divisée par le nombre de titres.
  • Le nombre de titres détenus
  • La performance potentielle : faible, neutre ou élevée
  • La diversification géographique : satisfaisante ou insatisfaisante
  • La diversification sectorielle : satisfaisante ou insatisfaisante
  • Le risque : faible, neutre ou élevé

Expliquons en détails le fonctionnement et les 3 réponses que vous aller trouver :

2️⃣Votre portefeuille a-t-il un potentiel de gain intéressant ?

La performance potentielle est LA métrique de ce tableau de bord : elle permet en un clin d’oeil de déterminer le potentiel de votre portefeuille. Nous avons parlé de diviser par 4 le temps nécessaire pour gérer votre portefeuille il me semble. Pour cela, nous calculons le potentiel de chaque action grâce au Score Co-Investir et nous le pondérons par le poids de chaque ligne dans votre portefeuille. Si celui-ci détient en majorité des actions avec un score élevé alors votre portefeuille aura un potentiel élevé, c’est un très bon signal. Au contraire si votre portefeuille indique une performance potentielle faible alors la majorité de vos investissements ont un potentiel plus limité, c’est un mauvais signal. A ce moment-là, analysez les actions que vous détenez et sélectionnez de nouvelles opportunités avec des perspectives intéressantes grâce aux screeners.

3️⃣ Votre portefeuille est-il assez diversifié ?

« Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier » est un proverbe célèbre dans le monde de l'investissement. Sa signification est simple : en tant qu'investisseur, il faut penser à diversifier ses placements pour répartir le risque entre ses différentes participations.

Une bonne diversification comporte plusieurs avantages pour un investisseur :

✅ En cas de crise économique, vous bénéficierez d'un effet de compensation entre certains investissements atteints par la crise et d'autres qui s'en sortiront indemnes, voire qui progresseront simultanément.

✅ En l'absence de crise, la diversification permet de dégager des rendements globaux plus réguliers et moins volatils qu'en investissant sur une seule entreprise.

Comment la diversification fonctionne ?

Pour faire simple, plus on ajoute des titres supplémentaires dans un portefeuille plus on réduit le risque total du portefeuille. En effet plus on ajoute des actions, plus le risque spécifique d’une action a un impact faible sur le portefeuille. Si l’on possède un seul actif, on est exposé à 100% de la variation de cet actif, à la hausse comme à la baisse. Mais si l’on possède deux actifs, on est exposé seulement à une part de la variation de la valeur des actifs en questions. Ainsi, si l’un de nos deux actifs perd 10%, alors notre portefeuille (si l’actif numéro 2 ne baisse pas) ne va baisser que de 5% (10% x 50% = 5%). Au contraire, si l’on ne possède que cet actif qui perd 10%, alors notre portefeuille entier perd 10%

La diversification n’est possible que si les variations de prix des actifs ne sont pas entièrement corrélées, c’est-à-dire que leurs variations ne sont pas égales en permanence. La clé est donc d’optimiser son portefeuille en acquérant des titres très différents afin de "diversifier" les risques. Pour cela, il existe deux types de diversification majeure : la diversification sectorielle et la diversification géographique. Autrement dit, il peut être intéressant de combiner des actions de secteurs différents : d’une entreprise agro-alimentaire à des entreprises plus volatiles telles que des sociétés du secteur des nouvelles technologies et de régions différentes : les Etats Unis et la France par exemple.

Enfin il y a toujours une partie du risque qui ne peut pas être diversifiée : il s’agit du risque systémique. C’est lui qui créé une certaine corrélation entre différentes entreprises de différents secteurs. Ce risque peut être exogène, par exemple un virus qui va affecter fortement l’activité économique mais il peut aussi être lié à la conjoncture économique du pays ou du monde entier comme la crise des subprimes en 2008.

Le graphique ci-dessous montre les niveaux de risque - total, spécifique et systématique. Le risque total est la somme du risque spécifique et systémique. Le risque spécifique est réduit par la combinaison d'actions supplémentaires : c’est la diversification.

Comment mesurer la diversification ?

Pour mesurer la diversification, l'indice de Hirschman-Herfindahl (IHH) est l’indicateur de référence. Cet indice est calculé en additionnant le carré des pondérations de toutes les actions du portefeuille. Cela a l’air compliqué mais nous allons le voir, il est finalement simple à comprendre. Prenons un exemple, vous détenez un portefeuille avec 4 actions : Total 30% du portefeuille, Vallourec 15%, LVMH 25% et Korian 30%. Total et Vallourec appartiennent au même secteur énergie avec un poids total de 45%, LVMH appartient au secteur consommation cyclique pour 25% et enfin Korian au secteur santé pour 30% du portefeuille. L’indice sectoriel HHI est calculé de la sorte : IHH = (poids du secteur 1) 2+ (poids du secteur 2)2+ … + (poids du secteur N)2

Dans notre exemple : IHH = (poids du secteur énergie) 2 + (poids du secteur consommation cyclique)2 + (poids du secteur santé)2

IHH = (45%)2+ (25%)2+ (3O%)2 = 35,5%

Comment interpréter ce chiffre ? Les valeurs possibles de l’indice de IHH varient toujours entre 0 et 1. Plus l'IHH est élevé, plus le portefeuille est concentré, au contraire lorsqu’il tend vers 0, le portefeuille est plus diversifié.

Avec un IHH supérieur à 25%, ce portefeuille est trop concentré sur certains secteurs ici l’énergie et la santé. A titre de comparaison, l’indice action le plus important, le MSCI World a un IHH sectoriel de 12,4%.

Pour la diversification géographique, on considère que si le IHH est supérieur à 45%, le portefeuille est trop concentré sur certains pays. Ce chiffre est plus élevé car les actions sont plus concentrées géographiquement avec les Etats-Unis qui représentent 66% du MSCI World. A ce titre, cet indice a un IHH géographique de 45%.

4️⃣Votre portefeuille est-il risqué ?

En bourse, la notion de rendement doit toujours être mise en rapport avec le risque. La gestion de portefeuille a pour objectif de maximiser ce rapport rendement/risque. Pour déterminer le risque, la mesure de référence est la volatilité du portefeuille. Pour la calculer, il faut utiliser les notions de variance et covariance. Si vous souhaitez en savoir plus sur le calcul de la volatilité, dirigez-vous vers le module 8 de la formation Co-Investir. Nous verrons ensemble comment la calculer avec des exemples concrets. 

Pour la toolbox, nous calculons la volatilité des performances mensuelles des actions détenues dans votre portefeuille sur les 3 dernières années. Si elle est supérieure à la volatilité du MSCI World (19%), le portefeuille est jugé risqué, au contraire, lorsqu’elle est inférieure, le risque du portefeuille est jugée faible.

5️⃣Les alertes sur votre portefeuille

In fine, la toolbox Co-Investir permet de :

✅ Calculer automatiquement la performance potentielle de votre portefeuille

✅ Vous faire gagner un temps considérable : plus besoin de regarder chaque action et indicateur un par un, nous calculons tous ses scores de manière quotidienne sur VOTRE portefeuille.

Mais ce n’est pas tout, nous avons aussi mis en place des alertes afin de :

✅ Surveiller votre portefeuille: si la diversification ou le potentiel de performance devient insatisfaisante, vous recevrez un email instantanément pour être averti. Vous pouvez créer des alertes pour chacune des métriques : diversification, potentiel de performance et niveau de risque. Pour cela rendez-vous dans l’onglet alertes comme ci dessous:

6️⃣Conclusion

La diversification doit être le maitre mot de l’investisseur. Elle permet de réduire le risque global que vous prenez, sans réduire le rendement à long terme. Cette approche évite surtout de subir une très forte perte due à un pari unique sur une classe d'actifs en mauvaise posture ou sur une entreprise en faillite.  Cela implique qu’un portefeuille d’actions doit au moins être composé de 30 actions avec un niveau de corrélation le plus faible possible. Cette approche s'appuie sur les fondamentaux de la recherche académique des 70 dernières années en particulier celle liée à l’allocation d’actifs. Elle est recommandée par tous les acteurs de la finance, aussi bien les régulateurs boursiers (AMF) que les conseillers financiers (CGP) ou les banques privées.

Et vous ? Où en est votre portefeuille ? Vous souhaitez connaitre son potentiel, son niveau de diversification et de risque ? La réponse en quelques clics sur la partie Toolbox Co-Investir.

Une question ?

N'hésite pas à nous envoyer un message. Nous reviendrons vers toi rapidement !