Pourquoi faut-il fuir le day trading ou le scalping ?

7 min

Mis à jour le 28/04/2021 par alex

90% des investisseurs particuliers perdent de l'argent avec ces méthodes

Depuis de nombreuses années, les publicités sur le day trading ou le scalping pullulent sur Internet et les réseaux sociaux. Je suis ulcéré par ces pratiques qui vantent monts et merveilles engloutissant temps et argent des investisseurs particuliers avec des résultats désastreux.

Á la fin de cet article, vous saurez :

1️⃣ Ce qu’est le mythe du day trader millionnaire

2️⃣ Ce qu’est le fantasme du scalper gagnant sur Forex

3️⃣ Pourquoi ces techniques ne sont pas utilisées par les professionnels ?

4️⃣ Comment éviter ces arnaques ?

5️⃣ La solution

1️⃣ Le mythe du day trader millionnaire

Le day trading consiste à acheter et à vendre des instruments financiers au cours de la même journée afin de tirer profit des petites variations de prix. Cette pratique est un travail à temps plein car elle demande du temps, de la concentration, du dévouement et un état d’esprit spécifique.  

« Tout le monde a entendu parler d’un "daytrader" qui a réussi à acheter pour 500 dollars d’options sur GameStop et les a revendus à 200.000 dollars. Même histoire sur le Bitcoin. Seulement voilà, les mouvements ont été extrêmement volatiles et, il y a plus de perdants que de gagnants » devine John Plassard, directeur des investissements chez Mirabaud. De fait, les études menées par plusieurs statisticiens sur ce phénomène sont formelles : une écrasante majorité des investisseurs très actifs perd tout ou partie de sa mise après douze mois. Sur eToro, 79,5 % des plus de 383.000 traders analysés dans le cadre d'une enquête ont ainsi perdu de l'argent entre août 2016 et 2017, avec une perte médiane de 36,5 %.

Cory Michael, chez Vantage Point Trading, est encore plus pessimiste (ou réaliste) lorsqu'il déclare : "Seulement 1 % des day traders gagnent vraiment de l'argent." Selon lui, c'est à cause de "l'humeur sociale". Pour faire simple, par définition, si vous achetez, quelqu'un d'autre doit vendre ; c'est la partie sociale. Les marchés sont un thermomètre en temps réel ; achat et vente, action et réaction. Si quelqu'un gagne de l'argent, quelqu'un d'autre en perd. Vous devez vous joindre à la foule lorsque le marché est en hausse et être plus malin que cette foule pour sortir avant elle, si le marché commence à baisser.

2️⃣  Le fantasme du scalper gagnant sur le forex

Le scalping est une technique de trading qui consiste à acheter et vendre des produits financiers dans des périodes de temps très courtes en gagnant très peu mais souvent. La majorité des « scalpers » tradent sur le marché des changes dit du Forex pour Foreign Exchange Market car c’est le marché boursier le plus liquide au monde et le plus volatil. Le marché des changes est le marché sur lequel les devises, par exemple l'euro ou le dollar, sont échangées et où l’on peut trouver les effets de leviers les plus importants.

 

Pour créer ces effets de levier, on utilise des CFD (contract for difference). Ils tirent leur nom du fait que seule la différence entre le cours prévu et le cours effectif fait l’objet de la transaction. Ils permettent de prendre position sur un sous-jacent (une monnaie par exemple) avec un capital relativement restreint, ce qui confère un effet de levier particulièrement important. Le capital minimum pour ouvrir une position est généralement de 10% sur les actions, 5% pour les matières premières puis les interlocuteurs s’engagent à payer la différence entre le prix actuel et sa valeur au moment de la vente. Les CFD appartiennent à la catégorie des produits dérivés, qui sont eux-mêmes classés dans les « produits complexes », car ils peuvent entraîner pour le client une perte supérieure au montant investi du fait de l’utilisation d’un double effet de levier. Le 1er effet est lié au fait que l’investisseur ne débourse qu’une partie du prix du sous-jacent. Si vous achetez une action 100 € et qu’elle perd toute valeur, ce qui est rarissime, vous perdrez au maximum 100 €, c’est-à-dire le montant investi. Au contraire avec les CFDs, vous pouvez ne verser que 10 € de dépôt. Avec un effet de levier x2, si l’action perd 20 €, vous perdrez 20 euros soit 2 fois votre mise initiale ! Le 2ème effet est lié au fait que l’investisseur n’est tenu de vérifier qu’une partie du dépôt mais son risque est amplifié d’autant. Au lieu de verser 10 € dans l’exemple ci-dessus, vous ne versez que 1 €. Si l’action perd 20 €, vous perdez 20 € soit 20 fois la mise.

Derrière cette apparente simplicité du marché des changes, se cache en réalité l'un des marchés les plus complexes à prévoir. Des professeurs d’Harvard ont démontré que le marché des changes suit un processus aléatoire, ce qui veut dire en termes moins scientifiques qu'il est impossible de prévoir l'évolution du cours d'une monnaie ou bien qu'une stratégie aléatoire apporte les mêmes résultats qu'une stratégie complexe, c'est à dire un rendement nul. Si jamais vous ne croyez pas les mathématiciens et économistes, posez-vous quelques questions :

  1. Si une stratégie gagnante existait, comment pourrait-elle perdurer dans le temps puisque que tout le monde l'utiliserait ce qui supprimerait l'anomalie (efficience des marchés) ?
  2. Si une stratégie gagnante existait, seriez-vous capable de la mettre en place plus rapidement ou plus précisément et plus efficacement qu'une banque avec une armée de traders et d'algorithmes de trading automatique ?
  3. Si une stratégie gagnante existait, un site vous proposerait-il cette stratégie pour 50 euros alors qu'il pourrait gagner des millions en l'appliquant en compte propre ?

Ce que je souhaite véhiculer à travers cet exemple c’est l’efficience des marchés. J’ai travaillé chez deux sociétés de gestion avec plusieurs dizaines de milliards d’euros sous encours. Dans chacune de ses sociétés, il y avait des dizaines de fonds : action, obligations, private equity…. Mais aucun fonds de day trading ou de scalping. Aucun !

3️⃣ Pourquoi ces techniques ne sont pas utilisées par les professionnels ?

Des milliers de personnes sont payées très cher pour trouver le meilleur rendement en bourse mais aucune de ces techniques n’est utilisée aujourd’hui dans l’industrie de la gestion d’actifs car elles ne sont pas REPLICABLES. Autrement dit la probabilité de succès est aussi proche que la probabilité d’échec. C’est un fait bien compris par les professionnels qui ne perdent pas de temps avec ces pratiques, hélas, cela n’est pas assez véhiculé auprès des investisseurs particuliers. Surtout lorsque certains chanceux se vantent en disant qu’ils ont gagné 5 000 euros le mois dernier en pariant sur le Forex. Mais derrière ces exemples isolés, combien de personne ont perdu de l'argent sur le Forex ? Quelle est la moyenne des gains et pertes sur ce marché ? Comment gérer le biais positif inhérent au fait qu'un gagnant va parler à tout le monde de sa belle histoire, alors que tous les perdants vont se taire ?

Afin de répondre à ses questions, l'AMF a publié en octobre 2014 une "Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France" basée sur un échantillon de 14 799 investisseurs individuels sur le trading de CFD et de Forex en France pendant plus de 4 ans. Et la conclusion de l'AMF est sans appel :

  • 90% des investisseurs individuels sont perdants sur les marchés du Forex et des CFDs !
  • Sur 4 ans, le résultat moyen est une perte de plus de 10.000 euros par client.

Pire, les traders ayant effectué plus de 1 000 ordres ont perdu en moyenne plus de 31 000 euros. Sur le graphique, ci-dessous, on peut voir que les investisseurs qui traitaient le plus (en nombre de transaction comme en taille moyenne de transaction ou en volume cumulé) perdaient le plus. Il en va de même pour ceux qui persistent dans la durée, « illustrant ainsi l’absence d’effet d’apprentissage » selon l’AMF.

Ainsi, sur ces 4 années, 13 224 clients ont perdu au total près de 175 millions d’euros, tandis que les 1 575 clients restants n’ont gagné au total que 13,8 millions d’euros.

Pour conclure sur ce sujet, je vous invite à regarder une vidéo informative de l’AMF.

4️⃣  Comment éviter ces arnaques ?

De manière générale, tout ce qui met en avant le « trading » doit vous mettre en alerte. Pourquoi ? Parce que c’est un mot clé qui attire les novices, hélas cela ne fonctionne qu’avec eux. Il faut savoir que depuis des années, les « traders » ont disparu des salles de marché car les services de « proprietary trading » ont été démantelées depuis la crise de 2008.

Pour le Forex, il faut comprendre que c’est un jeu à somme négative. Lorsque vous gagnez de l'argent, un autre en perd, et le pourcentage de commission fait qu'au total la somme des gains des gagnants est inférieure à la somme des gains des perdants. Si vous ne connaissez pas grand-chose au poker, allez-vous vous inscrire à un tournoi avec en face de vous les meilleurs joueurs du monde (des banques d’investissement et des hedges funds) ayant accès à une technologie (algorithmes de trading connectés à la milliseconde auprès des serveurs des bourses) "légèrement" plus performante que votre modem 56K ?

Non ! Et bien dans ce cas idem, n'allez pas sur le Forex.

5️⃣  La solution ?

C’est pour éviter ces erreurs et fraudes que l’ADN de Co-Investir est le « Financial Empowerment », une notion difficile à traduire en français mais que je vais tenter d’expliquer. Pour moi, l’éducation financière, ce n’est pas dire aux gens quand acheter et quand vendre. C’est leur apprendre à penser par eux même, à réfléchir de manière autonome. Et notamment à leur apprendre que les personnes qui leur disent quand acheter et quand vendre, cachent souvent des systèmes pyramidaux : ils auront acheté avant de le leur dire, vendront au plus haut et leur laisseront les miettes. C’est pour cela que les robots advisors ou les chantres du copy trading sont voué à échouer. Au contraire, l’autonomisation financière est un élan d’indépendance, une force de dépassement de soi, une énergie qui est d’autant plus puissante quand elle est partagée et démultipliée dans une communauté.

Vous souhaitez une vraie solution pour prendre en main votre avenir financier ?

Rejoignez la première formation en bourse :

🏆 écrite par un gérant de fonds d'investissement

📖 sans condition de diplôme

 💸 et surtout gratuite

Avec :

📗 8 modules et 300 pages de contenus

📝 Des ateliers live et des quiz pour tester tes connaissances

🤝 Une communauté de 2 300 membres pour apprendre ensemble à prendre en main votre avenir financier

👉 Tout cela commence ici

Une question ?

N'hésite pas à nous envoyer un message. Nous reviendrons vers toi rapidement !